Si, au fur et à mesure, le grand écran a fini par accueillir des films et documentaires haïtiens, il ne faut pas oublier que l’effort passe souvent au second plan si l’on considère que la télévision locale relaye des images de la société occidentale et de ses idéaux, qui sont souvent en désaccord avec les mœurs et les habitudes locales.